Images

Giulia

Publicités

Dans mon jardin

Tu es venu au rendez-vous. Mon coeur n’en fini pas de tambouriner de joie. L’année dernière, encore bébé, déjà ce regard, plus près encore, tu deviens grand. Nous échangeons des ondes d’amour … et puis tu t’en vas rejoindre les tiens … Là-bas.

dsc_7444-1

Ce matin

Ce matin, la nuit est repartie sur la pointe des pieds et je lui ai dit à demain.

Ce matin, j’ai pensé que je n’aurai pas dû penser à toi en m’endormant. Que tu prenais trop de place sous mes draps, que je devrai recoudre les chairs béantes où tu t’es incrusté.

Ce matin, j’ai cru un instant que j’étais plus forte qu’hier

Ce matin, j’ai fermé les paupières pour regarder dedans et j’y ai vu un champ de bataille sans guerriers

Ce matin, quand le jour s’est levé, je lui ai dit qu’il était en retard. Que toute la nuit je l’avais attendu, espéré et que maintenant il était l’heure pour moi de fermer les volets.

Ce matin le jardin, les mains dans la terre et l’eau sur les pieds

Ce matin je n’ai envie de penser à rien … Prendre ce qui vient

Ce matin j’ai pensé à hier comme-ci c’était demain. Je me suis revue affichée sur les murs de la ville alors qu’aujourd’hui  personne ne me connaît.

Ce matin, j’ai pris un bain en pensant au désert et aux peaux craquelées. J’ai regardé mes hanches et pensé au bébé. J’ai passé sur mon corps les crèmes et les parfums que j’ai aussitôt enfouis sous des couches superposées.

Ce matin j’ai eu envi d’être amoureuse … de vous … de toi … et de le chanter.